Destruction des déchets végétaux

Carte interactive
  • Mesures de simplification pour les oléiculteurs et trufficulteurs

    Après concertation avec les représentants de ces deux activités importantes pour l’économie agricole du Vaucluse, dans un souci de simplification et de cohérence, Jean- Christophe MORAUD, préfet de Vaucluse, vient de modifier l’arrêté du 30 janvier 2013 pour permettre à ces exploitants non professionnels d'incinérer leurs déchets verts liés directement à l’exploitation agricole. Grâce à cette mesure de bon sens, ceux-ci pourront dorénavant brûler, sur la parcelle exploitée, les résidus de tailles, de coupes ou d’arrachages qui ne peuvent être valorisés.

    Cette action sera possible uniquement sur les parcelles affichées sur le relevé parcellaire pour les cotisations sociales agricoles ou sur les parcelles dont la surface en production est supérieure à 0,5 hectare d’un seul tenant. Des mesures de précaution sont bien évidemment nécessaires :

    • Débroussailler les abords de la zone à incinérer sur une largeur de 5 mètres au moins pour éviter toute propagation aux végétaux voisins,

    • Ne procéder à l'allumage des foyers qu’après 8h,

    • Assurer la surveillance constante du feu par des personnes capables d'en assurer l'extinction et ne pas quitter la zone avant l'extinction complète des foyers,

    • Procéder à l'extinction totale des foyers avant 16 h 30.

     

    Enfin, cette dérogation ne s'applique évidemment pas lors d'un épisode de pollution atmosphérique ou par vent fort, comme pour les autres activités agricoles.

Rechercher sur le site

S'inscrire à notre newsletter

J'ai déjà un compte

Je n'ai pas de compte

Créer un compte

Envoyer cette page à un ami